PhenoPsis

PhenoPsis

PhenoPsis

La plateforme PHENOPSIS est un automate d'irrigation et de prises d'images situé en chambre de culture de 1,5 x 5 m. Il s'agit d'un prototype construit par Optimalog (France) en 2003. Depuis 2007, le LEPSE dispose de 3 automates PHENOPSIS. Grâce à un bras amovible (x,y,z) il permet de peser, d'irriguer précisément jusqu'à un poids cible défini par l'expérimentateur et prendre des images (visible, infra-rouge, fluorescence) sur plus de 500 petites plantes/PHENOSPIS, comme la plante modèle Arabidopsis thaliana. Aujourd'hui, de nouvelles espèces peuvent être accueillies dans des conditions environnementales rigoureusement contrôlées.
robot Phenopsis
Robot de PhenoPsis © INRAE - LEPSE

PhenoPsis est un robot automatique d'arrosage et d'imagerie installé dans trois chambres de croissance, chacune avec 500 plantes. Initialement développé pour la plante modèle Arabidopsis thaliana, il a récemment été amélioré pour accueillir d'autres espèces avec une architecture aérienne différente, comme le colza, la tomate ou le Brachypodium. Il peut prendre des images RVB (top et / ou side view), infrarouges et fluorescentes. Il a servi à des analyses QTL à plusieurs traits impliquant l'expansion des feuilles, la division cellulaire et la formation de feuilles avec un état contrasté de l'eau du sol. Il a également été utilisé pour tester de grandes séries d'accessions d'origine contrastée et de plantes transgéniques ciblées et d'associer des phénotypes à la transcriptomique, à la protéomique et à la métabolomique.

Capture-d-ecran-2020-10-15-a-21.04.27_reference
RegionOcc-Feder

Exemple d'une expérimentation réalisée sur PhenoPsis :

 

Voir aussi

Retrouvez ici l'article paru dans Le Cahier des Techniques de l'INRA sur les évolutions technologiques du premier automate de phénotypage des plantes

Retrouvez ici un poster sur PhenoPsis

Dans ce dossier

PHENOPSIS est un prototype crée en 2002 par une étroite collaboration entre les techniciens du LEPSE et la société française OPTIMALOG. C'est une des premières plateforme de phénotypage haut-débit des plantes en milieu contrôlé (chambre de culture).
Depuis 2007, PHENOPSIS a été régulièrement amélioré de façon à pouvoir faire face à de nouveaux challenges dans le domaine de phénotypage haut-débit des plantes.
Trois chambres de culture sont chacune équipées d'un automate équipé de stations de pesées/irrigations et d'imagerie.
PHENOPSIS a été utilisé dans différents contextes : pour les questions de recherche du LEPSE, pour des projets collaboratifs mais aussi pour des utilisateurs externes.
Arabidopsis thaliana est la plante modèle la plus étudiée dans PHENOPSIS mais, depuis 2013, PHENOPSIS est aussi utilisé pour cultiver d'autres plantes...
Une équipe multi-disciplinaire travaille pour le fonctionnement et le développement de la plateforme PHENOPSIS et vient en appui aux expérimentations
Les données publiques produites sont disponibles depuis notre système d'information.
L'article présentant PHENOPSIS paru en 2006 dans New Phytologist (Granier et al. 2006, https://doi.org/10.1111/j.1469-8137.2005.01609.x) a été cité 384 fois (octobre 2023) et 47 articles sont parus depuis dans des revues internationales avec des données issues de PHENOPSIS.

Date de modification : 26 janvier 2024 | Date de création : 18 juin 2020 | Rédaction : Aurélien Ausset